Les Nuits d'Amnesty Les Vans - Aubenas

LES NUITS D'AMNESTY > DU 16 AU 23 OCTOBRE 2021

 

LNA21_Visuel_Web_BP

LES DROITS HUMAINS SOUS LES PROJECTEURS

Comme chaque année, depuis 2005, le groupe local Amnesty International Ardèche Sud et Mirlitoons organisent Les Nuits d’Amnesty. Grâce à la collaboration d’artistes et l’appui de nombreux partenaires, cet événement festif place les droits humains sur les devants de la scène. Les Nuits d'Amnesty souhaitent sensibiliser le grand public aux actions d'Amnesty International pour lutter contre les violations des droits humains et mettre en lumière le travail considérable des bénévoles qui œuvrent continuellement pour faire avancer cette lutte dans le monde, aussi bien au niveau local qu’au niveau national. Les Nuits d’Amnesty vous invitent à faire un geste concret en faveur des droits humains en participant à cette 16ème édition, placée sous le thème des Droits de l'Enfant.

Les Nuits d'Amnesty 2021 — Programme complet ... ICI

Informations + Réservations pour les événements des Nuits d'Amnesty 20121 :
Tél : 04 75 94 90 04 ou 06 71 42 20 50 - Courriel : nuitsamnesty119@gmail.com
Retrouver Les Nuits d'Amnesty sur Facebook

 

 

INAUGURATION des Nuits d'Amnesty et VERNISSAGE des expositions (accès libre)

Amnesty International Ardèche Sud et Mirlitoons ont le plaisir de vous inviter le samedi 16 octobre 2021, à 11 heures, au Centre d’accueil des Vans à l’inauguration de la 16ème édition des Nuits d’Amnesty qui se déroula du 16 au 23 octobre 2021 sous le thème des Droits de l'Enfant et au vernissage des expositions

  • Les 60 ans d’Amnesty International
  • La Convention Internationale des Droits de l’Enfant
  • Estelle Darve, peinture, calligraphie
  • Michel Leynaud, photographie
  • Thanh Violet, céramique, sculpture
  • Écol'expo

avec la participation de la Chorale du Collège Léonce Vieljeux des Vans, sous la direction de Marie-Pierre Esman.

 

 

ENFANCE OUBLIÉE, ENFANCE BAFOUÉE ...
Qu’en est-il des droits de l’enfant en France et dans le monde ?

« L’humanité doit donner à l’enfant ce qu’elle a de meilleur. »
Déclaration de Genève du 26 septembre 1924, socle de ce qui deviendra,
65 ans plus tard, la Convention Internationale des droits de l’enfant (1989).

Un enfant est un être humain âgé de moins de 18 ans. En tant qu’être humain, l’enfant peut se prévaloir de tous les droits garantis par la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme ainsi que de ceux énoncés par des traités et textes inspirés de cette déclaration. Cependant, parce que les enfants sont en plein développement, parce qu’ils sont des adultes en devenir, parce qu’ils ne peuvent pas se protéger tout seuls, les enfants doivent faire l’objet d’un intérêt particulier et d’une protection spécifique. C’est dans cette optique que des textes proclamant la protection de l’enfant et de ses droits ont été adoptés. Parmi les plus élaborés, la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE), adoptée le 20 novembre 1989 par les Nations Unies et ratifiée par la France en 1990, offre une protection spéciale à l’enfant et tient compte de ses besoins spécifiques.
La CIDE est le premier texte international juridiquement contraignant consacrant l’ensemble des droits humains fondamentaux de l’enfant. C’est le seul traité qui articule de façon exhaustive l’indivisibilité et l’interdépendance des droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels. Les droits énoncés dans la CIDE se divisent en quatre grandes catégories : les droits à la subsistance, les droits au développement, les droits à la protection, les droits à la participation.

Clôture du Sommet mondial pour les enfants © UNICEF France.Droits à la subsistance
> Article 27 : Les États parties reconnaissent le droit de tout enfant à un niveau de vie suffisant pour permettre son développement physique, mental, spirituel, moral et social. Et pourtant : Chaque jour, plus de 30 000 enfants meurent de causes directement liées à la pauvreté. On estime à environ 120 millions le nombre d’enfants qui vivent dans les rues à travers le monde (30 millions en Afrique, 30 millions en Asie et 60 millions en Amérique du Sud), souvent victimes d’abus de toutes sortes..

Droits au développement
> Article 29 : Les États parties conviennent que l’éducation de l’enfant doit viser à  favoriser l’épanouissement de la personnalité de l’enfant et le développement de ses dons et de ses aptitudes mentales et physiques, dans toute la mesure de leurs potentialités. Et pourtant : Des millions d’enfants dans le monde, en âge d’aller à l’école, ne sont pas scolarisés. 58 millions n’accèdent pas à l’école primaire et 63 millions sont privés de collège. Même si les disparités se réduisent, les filles sont plus concernées que les garçons.
> Article 24 : Les États parties reconnaissent le droit de l’enfant de jouir du meilleur état de santé possible et de bénéficier de services médicaux et de rééducation. Ils s’efforcent de garantir qu’aucun enfant ne soit privé du droit d’avoir accès à ces services. Et pourtant : La situation mondiale de la mortalité infantile est dramatique, puisqu’un enfant meurt toutes les 4 secondes (maladies, drogues, alcool, suicides, etc.).
> Article 19 : Les États parties prennent toutes les mesures législatives, administratives, sociales et éducatives appropriées pour protéger l’enfant contre toute forme de violence, d’atteinte ou de brutalités physiques ou mentales, d’abandon ou de négligence, de mauvais traitements ou d’exploitation, y compris la violence sexuelle, pendant qu’il est sous la garde de ses parents ou de l’un d’eux, de son ou ses représentants légaux ou de toute autre personne à qui il est confié. Et pourtant : Actuellement, plus de 130 millions de filles et de femmes auraient subi une mutilation génitale féminine dans le monde et, chaque année, 3 millions de filles risquent de subir le même sort. Les mutilations génitales féminines sont principalement pratiquées en Afrique, dans 28 pays africains, avec plus de 90 millions de filles et de femmes excisées, soit 1 femme sur 3 qui vit avec les conséquences de cette mutilation sexuelle.

Jeune combattant de 14 ans dans un hôpital au Yemen © Amnesty International.> Article 23 : Les États parties reconnaissent que les enfants mentalement ou physiquement handicapés doivent mener une vie pleine et décente, dans des conditions qui garantissent leur dignité, favorisent leur autonomie et facilitent leur participation active à la vie de la collectivité. Et pourtant : À travers le monde 150 millions d’enfants souffrent d’un handicap, dont 80 % vivant dans des pays en développement. Le plus souvent, ils n’ont pas accès aux soins appropriés et sont victimes de nombreuses discriminations.

Droits à la protection
> Article 38 : Les États parties s’engagent à respecter et à faire respecter les règles du droit humanitaire international qui leur sont applicables en cas de conflit armé et dont la protection s’étend aux enfants. Les États parties s’abstiennent d’enrôler dans leurs forces armées toute personne n’ayant pas atteint l’âge de quinze ans. Et pourtant : Au cours des dix dernières années, on estime le nombre d’enfants tués à la suite de guerres à environ 10 millions. Aujourd’hui, entre 250 000 et 300 000 enfants combattent dans le monde. Leur recrutement commence dès l’âge de 10 ans.
> Article 32 : Les États parties prennent toutes les mesures appropriées sur les plans national, bilatéral et multilatéral pour empêcher l’enlèvement, la vente ou la traite d’enfants à quelque fin que ce soit et sous quelque forme que ce soit. Et pourtant : Environ 3000 enfants seraient victimes chaque jour de trafiquants. Les gains issus du trafic humain, en particulier celui des femmes et des enfants, atteindraient jusqu’à 10 milliards de dollars par an selon l’Organisation Internationale des Migrations.

Enfants triant du minerai de cobalt, élément indispensable des batteries des appareils électroniques © Amnesty International.> Article 32 : Les États parties reconnaissent le droit de l’enfant d’être protégé contre l’exploitation économique et de n’être astreint à aucun travail comportant des risques ou susceptible de compromettre son éducation ou de nuire à sa santé ou à son développement physique, mental, spirituel, moral ou social. Et pourtant : Aujourd’hui, près de 250 millions d’enfants travaillent dans le monde, dont plus de 150 millions dans des conditions dangereuses.

Droits à la participation
> Article 12 : Les États parties garantissent à l’enfant qui est capable de discernement le droit d’exprimer librement son opinion sur toute question l’intéressant, les opinions de l’enfant étant dûment prises en considération eu égard à son âge et à son degré de maturité. Et pourtant : Les mariages arrangés et forcés d’enfants constituent des pratiques coutumières préjudiciables à leur santé et encore aujourd’hui, partout dans le monde, de nombreux enfants en sont victimes.

Et ce ne sont que quelques exemples ...
Ces enfants de par le monde, mal nourris, mal scolarisés, exploités, discriminés sont des enfants dont les droits fondamentaux sont bafoués et pour lesquels Amnesty International réclame justice et dignité.

Posté par nuitsamnesty119 à 19:59 - - Permalien [#]


AMNESTY INTERNATIONAL

Logo AICréé en 1961, ce mouvement mondial et indépendant fonde son action sur le respect de tous les droits énoncés dans la  
Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 et dans d’autres traités internationaux relatifs aux droits humains. Il se donne pour mission de mener des recherches et des actions visant à prévenir et faire cesser les graves atteintes à l’ensemble de ces droits. Afin de garantir son indépendance et son impartialité, Amnesty International n’accepte aucune subvention ou don des États, des partis politiques. Son fonctionnement et ses actions sont financés par les dons, les cotisations, les legs et donations, les abonnements et la vente de produits et de publications. Amnesty International a profondément évolué. Son champ d’intervention, initialement limité aux prisonniers d’opinion, s’est étendu à l’ensemble des droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels. Ainsi, chaque année, des prisonniers d’opinion sont libérés, des condamnations à mort sont commuées, des tortionnaires sont traduits en justice et des États sont amenés à modifier leurs lois et leurs pratiques. En 1971, la section française est créée. Prix Nobel de la paix en 1977, Amnesty International rassemble aujourd’hui 7.800.000 personnes et compte 58 sections dans plus de 150 pays ou territoires. 400 structures (groupes locaux, antennes jeunes et cercles d’action) militent en France.

Amnesty International Ardèche Sud - Groupe 119
Téléphone : 04 75 37 20 84

nuitsamnesty119@gmail.com

http://www.amnesty.fr/

Posté par nuitsamnesty119 à 20:10 - - Permalien [#]

MIRLITOONS

Mirlitoons_Logo-Bleu+Orange_300ppp

Sauf à se nier lui-même, l’être humain est tendu vers ailleurs, que ce soit dans le temps, dans l’espace ou à travers ses propres émotions et réflexions.
Cet élan fondamental a produit les plus belles pensées, les plus belles œuvres. L’art et la culture ne transigent pas avec la liberté de création, d’expression, avec la liberté de rencontre et d’échange. Ces convictions fondent l’action artistique de Mirlitoons, compagnie professionnelle créée en 1996. Son rôle permanent, dans toute la diversité des approches, des situations, des moyens matériels, avec toutes les sensibilités, s’inscrit dans la volonté de faire participer chacun à ce mouvement perpétuel sans trouver une seule raison d’en écarter quiconque, de le priver du moindre apport nouveau. Mirlitoons privilégie une création contemporaine abordant des thèmes de société et l’humain avec ses forces et ses fragilités dans son lien à l’autre, à la réalité, à la société. Elle mène des actions de création, de diffusion et de sensibilisation aux arts vivants, qui se déclinent en spectacles (théâtre, clown, conte, musique, lecture à haute voix), clown acteur social, formation et intervention pédagogique (ateliers, stages), programmation culturelle, organisation de festivals et d’événements (seule ou en réseau).

Sa devise pourrait se résumer dans cette citation des Marx Brothers :
- Hé ! … Il y a un trésor dans la maison d’à côté !
- Mais …  Il n’y a pas de maison à côté !
- Ça ne fait rien. On va la construire !

Mirlitoons - Graines de Rencontres
Place des Masseguisses 07140 Les Vans
09 80 77 10 99 & 06 71 42 20 50
mirlitoons@free.fr

https://grainesderencontres.weebly.com/
Facebook : Mirlitoons-cie-Graines-de-Rencontres

Posté par nuitsamnesty119 à 20:27 - - Permalien [#]

SOUTIEN ET PARTENAIRES

Les Nuits d’Amnesty remercient
les bénévoles et artistes participants ;
Didier Mazellier de l’atelier d’images Noir Cambouis - Les Vans pour les « créations vitrines » ;
les communes de Chambonas, Les Vans et Saint-Sernin pour les prêts logistiques ;
Le Navire — Aubenas et Vivans — Les Vans, cinémas partenaires ;
les donateurs qui ont souhaité rester anonymes ;
les entreprises et commerces pour leur soutien.

AFDB Peinture Volets et rideaux 04 75 94 94 83
AGENCE TEISSIER Immobilier 04 75 37 21 14
À L’OUEST DE TON SUD Jeux & jouets 07 50 31 51 28 - 07 50 86 81 70
AMBULANCES HENOCQ Transport sanitaire 04 75 37 24 90
ARCHIPEL Artisanat local et d’ailleurs 06 12 32 61 26
ATELIER JEUX DE LIN Tapisserie Objets Décoration 04 75 89 73 63
ATELIER PLURIEL Reprographie Mise en page 04 75 94 95 61
AU PIED DES VANS Chaussures & accessoires éco-responsables 06 70 23 11 74
AVIVA Assurances 04 75 37 23 88
AXA Agent général d’assurances 04 75 37 23 34
BALTHAZAR Gloupier 04 75 37 31 51
BAZARLAND Équipement de la maison & de la personne 04 75 38 71 27
BIJOUTIER HORLOGER THOMAS artisan 04 75 88 52 90
BIO BAOBAB Épicerie diététique & biologique 04 75 37 26 41
BIOCOOP LES P’TITS LOUBIO Alimentation biologique & écoproduits 04 75 94 27 22
BOUCHERIE CHARCUTERIE SUCHET 04 75 37 22 60
CAFÉ BAYÉ Torréfaction Vente 06 32 68 70 84
CAMPAGNE EN VILLE Fleuriste 04 75 38 00 86
CARPE DIEM Produits naturels Aromathérapie Gemmothérapie 06 28 04 81 71
CATILEBA Pressing écologique 06 76 68 13 02
CAVEAU TERRA VINO Caviste 04 75 94 15 10
CAVE VINS SUR VANS Cave à vins & spiritueux 04 75 88 56 46
CÉVENÀVÉLO Réparation Vente de cycles 06 47 34 97 62
CHEZ ALEXSANDRA Boulangerie Pâtisserie 04 75 37 36 73
COIFFURE CELLIER Mixte 04 75 37 35 55
CONNEXION Hifi TV Vidéo Ménager 04 75 94 98  00
COOP AUX BOIS Menuiserie Agencement Raboterie 04 75 37 33 81
CORDONNERIE À L’ANCIENNE Couture à façon Reproduction clé Plastification Gravure 04 75 37 36 07
ESPACE COLORATIF Coiffure mixte 04 75 88 20 10
GARAGE DU MIDI Garagiste 04 75 37 22 39
GARAGE JOUVE DIDIER Agent Peugeot 04 75 88 52 97
GARAGE RENAULT Garagiste 04 75 37 21 19
HÔTEL DES OLIVIERS Hôtellerie 04 75 38 47 65
INGE DE JONGE Créatrice vêtements 07 60 36 12 01
JOSY PRIMEURS Épicerie Fruits Légumes 04 75 37 26 50
KOYAL Restaurant 04 75 87 24 19
L’INDUS BAR CAFÉ Débit de boissons 06 60 91 66 31
L’OLIVER DE VINCENT Huile d’olive Tapenade 06 21 35 60 47
LA DOLCE VITA Restaurant Pizzéria 09 82 60 54 18
LA FEUILLE DE CHOU Restaurant 04 75 88 51 12
LA FROMAGERIE VANSÉENNE Crèmerie Fromagerie 04 75 38 79 14
LA MIE D’AILLEURS Boulangerie Pâtisserie 09 70 92 97 59
LA PETITE BOULANGE Boulangerie 04 75 37 20 87
LA RÉCRÉ Restaurant Pizzéria 04 75 37 94 95
LA SMALA ÉPICEZ TOUT Épices & fruits secs 07 52 03 73 40
LA TRIBU Commerce de détail 06 46 63 48 80
LA VIE EN ROSES Fleuriste 04 75 37 34 44
LA ZIZANIE Papeterie Librairie 04 75 94 90 77
LE CAFÉ DU MIDI Café Glacier Salon de thé 06 37 14 89 74
LE DARDAILLON Café Restaurant 07 50 66 92 22
LE LOCAL Restauration rapide 04 75 37 13 66
LE PANIER DES COULEURS Fruits & légumes 06 70 23 66 36
LE PASSAGE Boutique Concept Store Décoration Prêt-à-porter Bijoux 06 46 66 41 56
LE SERRE DE BAR Bar Café 04 75 37 71 55 & 07 81 61 87 52
LES VANS COMBUSTIBLES Fioul domestique Charbon Sable 04 75 37 24 97
LIBRAIRIE LA BELLE HOURSETTE Librairie 04 75 37 23  50
LOU PICOURET Restaurant Traiteur 04 75 88 67 51
MAISON BROCHE Boucherie Charcuterie 04 75 37 23 06
MARCHÉ DES GOURMANDISES Boulangerie Pâtisserie 04 75 37 21 34
MIRLITOONS - graines de Rencontres Spectacles vivants & Événementiels 09 80 77 10 99
MOCO Bar Salon de thé Glacier 06 01 10 39 71
MOULIN À HUILE D’OLIVE FROMENT Fabrication huile d’olive 04 75 37 34 88
NATALIE COOKING Cuisine indonésienne 06 77 90 15 87
NULLE PART AILLEURS Prêt-à-porter Accessoires 06 25 01 05 24
PIZZA DES 4 COINS Pizzas à emporter 06 52 11 85 70
PIZZA LAND Pizzéria 09 63 56 92 29
POMPES FUNÈBRES LAGANIER 04 75 37 31 11
RESTAURANT L’OLIVIER DE PAÏOLIVE 04 75 37 33 33
RESTAURANT LE GRANGOUSIER 04 75 94 90 86
RESTAURANT Le MELTING POT 04 75 94 38 75
SALON DE THÉ LA FONTAINE
SIMPLES SAVEURS Produits de soins naturels Huiles essentielles Thés-tisanes-cafés 04 75 94 93 44
SUPER U Supermarché 04 75 37 23 03
TARDIEUSPORTS Articles de sports 04 75 37 32 13
TERRE DE SIENNE Literie Cadeaux 04 75 94 91 09
THIMOTINA LABINETTE Couturière créatrice 06 81 22 34 93
TONY INFORMATIQUE Dépannage & Vente informatique 07 78 25 57 98
TRAITEUR AU GOURMET Traiteur & Événementiel 04 75 37 21 37
VISION PLUS Optique 04 75 94 26 18
VITAMINE Prêt-à-porter 04 75 94 97 49

Posté par nuitsamnesty119 à 20:45 - - Permalien [#]

EXPOSITIONS 2021

Du 16 au 22 octobre • Centre d’accueil Les Vans Lundi au vendredi 16 h à 19 h + Samedi 10 h à 15 h + Dimanche 15 h à 17 h • Accès libre

 

Espace Amnesty International
Cet espace propose de la documentation sur Amnesty International et les campagnes en cours, ainsi qu’une rencontre avec les membres du groupe local. Des publications, livres, albums, jeux et objets utiles ou de décoration sont également mis à la vente, en soutien au mouvement.
Espace de réservation pour les différents rendez-vous des Nuits d’Amnesty.

 

Exposition CIDE © Amnesty International

Expositions Amnesty International

Les 60 ans d’Amnesty International
Amnesty International a été fondée en 1961 autour de l’idée qu’en unissant leurs forces, de simples citoyennes et citoyens pouvaient faire changer le monde. 60 ans de mobilisation, d’espoir, de victoires ... évoqués ici à partir d’une frise historique.

La Convention Internationale des Droits de l’Enfant
Cette exposition, réalisée par Amnesty International France, présente la Convention Internationale des Droits de l’Enfant au travers de thèmes choisis : non-discrimination, identité, santé, justice, scolarisation, travail, enfants dans la guerre, migration, citoyenneté.

 


Exposition artistique

Estelle Darve - peinture, calligraphieEstelle Darve - peinture, calligraphie
Estelle Darve est entrée en création par la danse, rencontre du corps et de la vie qui y palpite. Puis à 20 ans, elle découvre la calligraphie, amour pour cet art d’une force limpide et dénué d’artifice. Elle l’explore pendant dix ans dans une quête d’harmonie et de pureté. Jusqu’à ce que la peinture s’immisce et qu’une recherche approfondie en découle, qui va au-delà du jaillissement : former l’œil, ouvrir le cœur, déployer l’être pour rencontrer et incarner les forces vives et créatrices, leur laisser la place.
Aujourd’hui, elle tente « d’alchimiser ces deux arts et de relier écriture et peinture dans une même œuvre. Ainsi, la danse des mots devient arabesque sous le pinceau. Les mots du cœur se déposent sur la toile comme un cadeau d’éternité et prennent leur envol pour un voyage fait de silence et de couleurs ».

 

Michel Leynaud « De l’humus à l’humain » - photographieMichel Leynaud "De l’humus à l’humain" - photographie
Michel Leynaud est un passionné de la vie et des secrets qu’elle lui révèle par les images qu’elle lui apporte : « L’image nous touche. Elle est une porte vers une partie de nous-mêmes. Notre regard sur une photo peut nous conduire à la partie de notre cœur en lien avec la fragilité, la douceur et la sensibilité qu’elle rayonne ; la force, la dynamique et toutes les qualités qu’elle transmet ».
"De l’humus à l’humain" est issue d’un long parcours amoureux de photographe “chercheur-cueilleur“ et d’une sensibilité poétique en résonance à celle de Pierre Rabhi : « Humus - humanité - humilité - humidité sont indispensables. Celui qui comprend cela comprend la terre et son magnifique magistère ... ».

 

Thanh Violet - céramique, sculptureThanh Violet - céramique, sculpture
Thanh Violet est devenue sculptrice par passion pour cette matière, la terre, l’argile sous toutes ses formes : faïence, grès, … Elle a une prédilection pour le grès noir de ses personnages qu’elle habille d’engobes de couleur. Elle aime quand ses pièces, qu’elle souhaite toujours empreintes de douceur et appelant la beauté, nous parlent car, elle, elle n’aime pas en parler.
« Le monde de l’enfance que j’ai longtemps côtoyé, m’émeut. Il m’aide à accéder à l’enfant qui est en vous qui me regardez au travers de mes personnages, et parvenir à vous toucher, vous faire parler, vous comprendre et vous surprendre … ».

 

Écol’expo
Exposition des créations graphiques et plastiques des élèves de l’École primaire publique et du Collège Léonce Vieljeux des Vans.


Chaque année, Les Nuits d’Amnesty accueillent des classes de primaire et de collège pour des visites commentées des expositions.

Les " Créations vitrines " qui fleurissent dans Les Vans, sont de Didier Mazellier de l’atelier d'images Noir Cambouis - Les Vans.

Posté par nuitsamnesty119 à 20:50 - - Permalien [#]


LA SITUATION DES ENFANTS MIGRANTS EN FRANCE : LE CAS DES MINEURS ISOLÉS ÉTRANGERS > Docu-Discu

Samedi 16 octobre • Centre culturel Saint-Sernin16 h • Participation libre

Documentaire, conférence & échanges,
suivi d'un REPAS POSSIBLE au tarif de 10 € (boissons en sus) sur RÉSERVATION jusqu’au 14 octobre à 12 h au 06 71 42 20 50.

Les-enfants-de-la-jungle_Affiche> En préalable à la discussion, un documentaire Les Enfants de la Jungle,
réalisé par Thomas Dandois et Stéphane Marchetti (2017, 60 mn)

Ils s’appellent Rafi, Salman, Saïd ou Ali et ont tous moins de 18 ans. Ils viennent d’Afghanistan, de Syrie ou du Pakistan d’où ils ont fui la guerre et les combats, seuls, sans leurs parents. Après des mois d’errance, ils se retrouvent bloqués à Calais dans la boue et le froid. Ils sont ainsi plusieurs centaines de mineurs isolés dans la jungle. Leur rêve : rejoindre l’Angleterre. Leurs moyens : grimper dans des containers ou se glisser sur les essieux des remorques, au péril de leur vie. En attendant de retenter leur chance, ils essayent de survivre dans la jungle, la peur au ventre, à la merci d’adultes malveillants et de réseaux criminels. Ni la France, ni la Grande-Bretagne ne semblent vouloir prendre la mesure du danger qui pèse sur « les enfants de la jungle ». Pendant près d’un an et jusqu’au démantèlement final, le film suit le quotidien de ces gamins qui vivent l’enfer dans le nord de la France.

> Après la projection, Isabelle Jenoc, co-responsable de la commission Enfants d’Amnesty International France
abordera la situation en France des enfants migrants particulièrement vulnérables que sont les Mineurs isolés étrangers.

amnestyfr_a_young_refugee_on_the_island_of_kosIl y a environ 50 millions d’enfants déplacés dans le monde et 28 millions d’entre eux ont dû fuir leurs pays en raison de conflits. Un réfugié sur trois est un enfant. Parmi ces enfants en situation de migration, nombre d’entre eux voyagent seuls ou sont séparés de leur famille au cours de leur parcours migratoire. Ces enfants sont appelés des mineurs non accompagnés, MNA, ou des mineurs isolés étrangers, MIE. La protection des MIE par les pouvoirs publics s’inscrit dans le cadre posé par la CIDE, dont l’article 20 stipule que « tout enfant qui est temporairement ou définitivement privé de son milieu familial, ou qui dans son propre intérêt ne peut être laissé dans ce milieu, a droit à une protection et une aide spéciale de l’État ». Ainsi, les MIE doivent être traités de la même manière que le seraient des enfants français se trouvant dans une situation de danger analogue, et doivent donc, comme tous les enfants en danger, être accueillis, pris en charge et protégés par les autorités, tel que cela est prévu tant par le droit du pays où ils se trouvent que par le droit international.
En France, quelle est la situation réelle de ces enfants migrants particulièrement vulnérables que sont les mineurs isolés étrangers ? Qui sont-ils, d’où viennent-ils et pourquoi viennent-ils en France ? Quelles sont les conditions d’accueil de ces enfants, pourquoi autant de mineurs isolés vivent en situation de rue en France ? Quels sont les risques auxquels sont exposés ces enfants vivant à la rue ou dans des campements illégaux. Quel fut l’impact de la pandémie du Covid sur la situation de ces enfants ? …

 

Posté par nuitsamnesty119 à 21:15 - - Permalien [#]

WARDY - Film d'animation familial

Mercredi 20 octobre • 14 h 30 • Cinéma Le Navire Aubenas

Tarifs habituels du cinéma + facultatif 1 € pour Amnesty International

Wardi - Film d'animation familialFilm d’animation familial à partir de 9 ans • 80 mn • Réalisation Mats Grorud • Avec Pauline Ziade, Aïssa Maïga, Saïd Amadisn

Beyrouth - Liban, aujourd’hui.
Wardi, jeune Palestinienne de 11 ans, vit avec toute
sa famille dans le camp de réfugiés où elle est née.
150 000 Palestiniens y vivent dans l’attente d’un retour
sur leur terre ancestrale annexée par Israël.
Sidi, son arrière-grand-père adoré, fut l’un des

premiers à s’y installer après avoir été chassé
de son village en 1948. Le jour où Sidi lui confie la clé de son ancienne maison en Galilée, Wardi craint qu’il ait perdu l’espoir d’y retourner un jour. Mais comment chaque membre de la famille peut-il aider à sa façon la petite fille à renouer avec cet espoir ?

Mats Grorud raconte, aux enfants et aux adultes, l’histoire de ces exilés en employant l’animation. Ses petites marionnettes représentent le présent tandis que l’animation 2D sert de repère au passé. Dans cette seconde technique, le cinéaste évoque l’exode et l’arrivée du grand-père de Wardi dans le camp et les massacres dans les camps de Sabra et Chatila au début des années 80. C’est un film initiatique qui présente un pays et une communauté tout en créant un lien entre deux générations. Un film d’animation sur la guerre réussi car il livre un message de mémoire tout en étant accessible à un large public.

 

 

Posté par nuitsamnesty119 à 21:44 - - Permalien [#]

DES RÊVES SANS ÉTOILES > Documentaire

Mercredi 20 octobre • 20 h 30 • Cinéma Le Navire Aubenas

Jeudi 21 octobre • 20 h 30 • Cinéma Vivans Les Vans

Tarifs habituels du cinéma + facultatif 1 € pour Amnesty International

Des rêves sans étoiles - DocumentaireRéalisation Mehrdad Oskoueia • 76 mn

Meurtre, toxicomanie, vols de voitures, fugue : ce sont
quelques-uns des crimes et délits commis par les
adolescentes détenues dans un centre de détention
et de réhabilitation pour mineurs, à Téhéran.
Leur vie s’écoule au gré des rires, de l’ennui, des
chants et de la mélancolie. Elles disent leur désir
profond de revenir à une vie normale, leur soif de
liberté, mais aussi la peur de ce qui les attend
quand elles sortiront.

Le cinéaste Mehrdad Oskouei filme avec une grand proximité et beaucoup d’empathie, l’atmosphère et l’humeur de ces jeunes filles désabusées. « Il m’a fallu batailler 7 ans pour obtenir l’autorisation de tournage. Mais je ne voulais pas que ces jeunes délinquantes nous restent invisibles et j’espère que mon film pourra contribuer à changer le point de vue du public sur elles. ».

 

 

Posté par nuitsamnesty119 à 21:45 - - Permalien [#]

L'HOMME EST BON MAIS LE VEAU EST MEILLEUR > Théâtre-opéra

 

Samedi 16 octobre • 21 h • Centre culturel Saint-Sernin avec le soutien de

Commune de Saint-Sernin

Dimanche 17 octobre • 17 h • Salle des fêtes Chambonas avec le soutien de

Commune de Chambonas


 

 

co-programmation avec le Festival Les Jours de la Dame • 75 mn • Participation : 10 € - 8 € - 5 €

Le 16 octobre, entre DOCU-DISCU et THÉATRE-OPÉRA > REPAS POSSIBLE au tarif de 10 € (boissons en sus) sur RÉSERVATION jusqu’au 14 octobre à 12 h au 06 71 42 20 50.

 

L'Homme est bon mais le veau est meilleur - Théâtre-opéraThéâtre-opéra en 10 rounds et 18 chants
pour 10 chant-acteurs et musiciens
d’après « Le petit Mahagonny » de Bertolt Brecht

Co-réalisation :
Cie Des Bulles et des Grains — Leda Atomica Musique — Leda Atomica 07
Mise en scène :
Marie Démon & Jacques Germain
Avec :
Amandine Buixeda, Sophie Courtois, Marie Démon, Estelle Harbulot, Raphael Howson, Benoit Miaule, Jean-Louis Moisseron, Jean-Philippe Smadja, Jean-Michel Solian et Danielle Stephan

Fable divertissante et édifiante sur le culte de l’argent-Roi et les écueils du plaisir effréné

Mahagonny, image délirante d’une métropole bâtie au milieu de nulle part, à la fois Babylone et Las Vegas. Mahagonny, lieu de plaisir créé de toutes pièces en plein désert par des criminels poursuivis par la police.Mahagonny, ville piège, appât pour les chercheurs d’or de la région qui s’y ruinent. Pour tout ceux qui en payent le prix, Mahagonny dispense tous les plaisirs : jeu, amour, frissons de tout genre ... Profiter, jouir, jeter et mourir. Qu’advienne le déluge, pourvu qu’on ait trouvé l’ivresse. Le déclin de Mahagonny et sa précipitation dans le chaos sont inéluctables.

Incroyable vision prophétique que celle de Bertolt Brecht associé à Kurt Weill, qui dès 1927 anticipent la marche de l’histoire. Jazz et cabaret singent la fuite d’un monde désormais aveugle sur lui-même, trop concentré sur ses recettes immédiates. L’histoire est racontée par un partage de chansons et de textes dans lesquels sont exposés les rapports de domination qui régissent la société. « Les artistes ici sont les meilleurs du monde et comme ils sont peu nombreux, ils joueront tous les rôles », capables de faire rire, car « un théâtre où on ne rit pas est un théâtre dont on doit rire » en pointant ce qui ne tourne pas rond et les révolte. Ils s’adressent à un large public, font éclater l’espace scénique traditionnel et selon la devise de Eisler : prennent parti en chantant !

Découvrir Cie Des Bulles et des Grains ... ICI

Découvrir Leda Atomica Musique ... ICI

Découvrir Leda Atomica 07 ... ICI

 

 

 

Posté par nuitsamnesty119 à 22:10 - - Permalien [#]

THE SNOWMAN > Ciné-concert familial

Samedi 23 octobre • 15 h • Cinéma Vivans Les Vans Participation : 7 € & 5 € avec Goûter offert

The Snowman - Ciné-concertSpectacle familial à partir de 2 ans • 60 mn + Goûter
    > Prélude musical « Pièces instrumentales choisies »
    > Interlude « Goûter offert »
    > Ciné-concert

Cie Des Bulles et des Grains — Ensemble FABRIA :
    > Géraldine Chemin, flûte traversière
    > Estelle Harbulot, violon
    > Clara Saussac, piano

The Snowman, film d’animation britannique réalisé en 1982 par Dianne Jackson et librement adapté de l’album éponyme de Raymond Briggs, est un chef-d’œuvre du cinéma d’animation. Dessiné au pastel, sans aucun dialogue, tout est gestuel, expression, ce qui donne encore plus de force à l’histoire :

Pendant l’hiver, un petit garçon façonne un bonhomme de neige.
La nuit, alors qu’il se lève, descend l’escalier et sort de la maison à l’insu de ses parents,
il découvre que son bonhomme de neige a pris vie ...

La musique  composée par Howard Blake, à l’origine pour un orchestre et un narrateur, reste son plus grand succès. Elle a été arrangée par et pour les trois musiciennes de l’Ensemble FABRIA qui interprète ce ciné-concert et son prélude musical « Pièces instrumentales choisies ».

Découvrir Cie Des Bulles et des Grains ... ICI

Découvrir Ensemble Fabria ... ICI

Posté par nuitsamnesty119 à 22:30 - - Permalien [#]